La technique

Grâce au protocole biotechnologique de Medisculpture, il est possible de détruire les amas graisseux localisés qui déforment la silhouette : double menton, bajoues, face postérieure des bras, aisselles, dos, taille, hanches, estomac, ventre, fesses, culotte de cheval, face interne des cuisses, face interne des genoux, mollets, cheville.

Dans un premier temps, le médecin examine la patiente et repère avec elle les amas graisseux localisés qui doivent être éliminés (voir bodyconture). Il note l’existence de placards cellulitiques et apprécie l’état de la peau. Puis, il établit le schéma du traitement qui va pouvoir immédiatement commencer.

 On utilise un appareil, le Medisculpt, qui traite les amas graisseux en 4 phases distinctes.  Medisculpt 1 : Un rayonnement infrarouge (IRFA) bloque les récepteurs alpha, ce qui permet de détruire la graisse stockée dans les adipocytes. Puis une énergie de type Kotz stimule l’élimination de cette graisse au moyen des fibres musculaires lentes. Cette phase est totalement indolore. Il est essentiel que la graisse libérée soit immédiatement consommée sur place.  semaines après l’intervention afin d’éviter la survenue de taches pigmentaires. Planifiez donc vos séances d’épilation à la lumière pulsée en hiver.

  • Glaçage des zones traitées à 2 degrés
  • Phase 3 : Infiltration avec un liquide hypoosmolaire qui va détruire une partie des adipocytes et en faire gonfler une autre partie. La deuxième partie se trouve ainsi fragilisée.
  • Medisculpt 2 : Utilisation d’ultrasons externes et internes qui vont profiter de l’état fragile dans lequel se trouve les cellules pour poursuivre et parfaire leur élimination.

La séance
Une séance dure environ 50 minutes. En moyenne, une dizaine de séances sont nécessaires au rythme d’1 à 2 séances par semaine.

Les résultats
Le traitement est progressif mais les résultats sont immédiatement visibles. A la fin de chaque séance, la patiente constate une amélioration et, au bout de 15 jours / 3 semaines, les résultats sont souvent spectaculaires. Grâce à la biotechnologie, les paramètres d’évolution sont enregistrés et suivis.

Les suites
La patiente peut reprendre immédiatement ses activités après chaque séance.